Pédagogie Montessori

LA PEDAGOGIE MONTESSORI

« Le premier chemin que l’enfant doit trouver est celui de la concentration « 

« L’intelligence ne grandit et ne porte de fruits que dans la joie »

 » L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir »

Maria Montessori

Fondée par Maria Montessori  cette pédagogie est basée sur l’observation des rythmes naturels de l’enfant et de son développement physique et psychique. Elle a mis à jour les lois de développement de l’enfant qui sont universelles. Beaucoup de ses découvertes faites au début du 20ème siècle sont aujourd’hui validées par les neurosciences qui étudient le fonctionnement du cerveau des enfants .

Les grands principes de la pédagogie :

Un environnement préparé et adapté : l’enfant a besoin d’un environnement qui lui permette de développer toutes ses potentialités,  qui lui permette d’être autonome et de donner le meilleur de lui même. L’aménagement de la classe et l’équipe éducative offre un milieu ambiant qui répond aux besoins de l’enfant. Ce milieu favorise le calme, la concentration et permet à l’enfant de grandir dans la confiance et le respect.

Un matériel scientifique : Maria Montessori a mis au point un matériel scientifique qui engage les sens et le mouvement. L’enfant a besoin de ses sens pour comprendre et apprendre et ceci tout particulièrement entre 0 et 6 ans. Pour s’approprier les concepts, il doit manipuler, de façon tangible et concrète avant d’arriver à l’abstraction. Ce matériel permet de passer du concret à l’abstrait, du simple au complexe. Grâce à son caractère auto correctif l’enfant apprend à s’auto-évaluer et à travailler pour lui-même sans avoir besoin de se comparer aux autres.

L’éducateur Montessori : le rôle de l’éducateur est d’observer l’enfant pour connaitre ses besoins, lui présenter le matériel de manière individuelle  en respectant son rythme de progression et son intérêt. Il accompagne et guide l’enfant avec bienveillance dans ses apprentissages.

Le libre choix des activités et le travail en autonomie : L’enfant peut se déplacer librement dans la classe et choisir l’activité  qu’il souhaite faire parmi celles qui lui ont déjà été présentées par l’éducateur. Il peut ainsi travailler en autonomie et répéter son activité autant de fois qu’il le veut. C’est par la répétition qu’il va pouvoir entrer dans la concentration , et pour cela  il a  besoin d’un temps de travail en autonomie suffisamment long.

Grâce au libre choix la curiosité naturelle de l’enfant est stimulée, l’enfant exerce sa volonté, construit son autonomie et développe sa confiance en soi.

Le mélange des âges : Les plus petits sont stimulés par les plus grands qu’ils observent, les grands se sentent valorisés car ils sont une référence pour les petits. Il en ressort une émulation positive, le respect mutuel, l’entraide et la coopération entre les enfants.

Publicités